Nouvel An juif Rosh Hachana

Relations avec le Judaïsme

Au mois de septembre, la communauté juive célèbre ses fêtes les plus solennelles.

Infos
dimanche 25 septembre au 27 septembre

La période des fêtes juives d’automne, marquée notamment par le Nouvel An Juif (Roch Hachana) et le Jour du Grand Pardon (Yom Kippour), est l’occasion pour nous, Chrétiens, de nous rappeler le lien spirituel fort et unique qui nous unit au peuple juif.
C’est une belle opportunité de manifester à la communauté juive notre amitié par la prière et par un geste très concret : l’envoi d’une carte de vœux à commander à l’adresse suivante sdrj@diocese-paris.net.
Chaque chrétien est invité à envoyer aux personnes juives qu’il connaît une carte de vœux afin de lui exprimer son amitié.
Une affiche peut-être signée par des paroissiens, des enfants du catéchisme, des jeunes des aumôneries et portée à la synagogue de leur quartier avec laquelle ils tissent déjà des liens ou bien en vue simplement de manifester leur sympathie à l’égard de ceux que Jean-Paul II appelait nos frères aînés.

Pour sensibiliser l’assemblée dominicale à l’importance des liens personnels entre Juifs et Chrétiens, nous proposons une intention de prière universelle pour les dimanches 25 septembre ou 2 octobre :
En cette période des fêtes juives d’automne, prions pour nos frères aînés dans la foi.
Pour que nous sachions témoigner de notre solidarité auprès de nos frères juifs encore trop souvent victimes de l’hostilité et de l’antisémitisme et pour qu’ensemble, Juifs et Chrétiens, nous prenions davantage conscience des liens particuliers qui nous unissent.

Vous pouvez commander les cartes de voeux et les affiches

Bon de commande

ou

  • par courrier :
    SDRJ Laurence Darneau
    16, rue de la Convention 75015 Paris

Tarif :
 0,30 € par carte
 0,50 € l’affiche

Merci d’inclure les frais de port approximatifs.

Chèque à l’ordre de “SDRJ”.


Vidéo 2018

 Voir les dates de l’année juive.

Très bonne année à nos frères juifs !

La fête de Roch Hachana, littéralement “ tête de l’année”, est célébrée le 1 et le 2 du mois de Tishri dans le calendrier hébraïque ( cette année les 26 et 27 septembre) et marque le commencement de l’année religieuse.

Roch Hachana commémore la création du monde (an 5783 dans le calendrier juif), celle de l’homme partenaire de Dieu et responsable de l’achèvement de la création.

Il est de coutume lors du repas de Roch Hachana de tremper des quartiers de pommes dans du miel en se souhaitant une bonne année, Chana Tova, aussi douce que ces deux aliments.

Cette fête est aussi une fête austère : elle rappelle à l’homme son statut de créature soumise au jugement de Dieu qui l’inscrira ou non dans le « Livre de vie ». C’est pourquoi on se souhaite, en ces premiers jours de l’année, une “bonne inscription”.

Roch Hachana ouvre une période de dix jours, les « dix jours austères », qui conduit jusqu’à Yom Kippour, le jour du Grand Pardon. Pendant ces dix jours, chacun est invité à faire “techouva”, c’est-à-dire un retour vers le frère, vers Dieu et vers soi -même.

La sonnerie du chofar, corne de bélier, exprime bien la gravité de cette fête et invite les fidèles à se repentir de leurs péchés. C’est le temps du bilan et de l’examen de conscience pour l’année écoulée, invitant à la conversion.

Le premier jour de la fête, les Juifs ont coutume de jeter symboliquement leurs péchés dans l’eau d’une rivière.

Le blanc est de rigueur à la synagogue, symbole du désir de l’homme de se rapprocher de Dieu en se purifiant de son péché.

Avec nos frères Juifs, renouvelons notre confiance dans le jugement miséricordieux de Dieu et demandons-Lui de leur accorder une année douce et bénie.

Cet événement vous intéresse ? Vous souhaitez être tenu informé des événements du diocèse de Paris ?

Relations avec le Judaïsme
Contact

Relations avec le Judaïsme
P. Thierry Vernet
Responsable diocésain
185 Rue du Château des Rentiers, 75013 Paris
E-mail

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse