« La faim ne prend pas de vacances »

Articles

Chaque année, des milliers de personnes sont livrées à elles-mêmes lorsque les associations caritatives ferment leurs portes au mois d’août. Créée en 1994 à St-Lambert de Vaugirard, l’association Août secours alimentaire prend le relais pour nourrir et accueillir les Parisiens et les Franciliens dans le besoin. Rencontre avec Jean de Lasa, président de l’association.

© Jean de Lasa

Paris Notre-Dame – Quelle est la genèse de l’association Août secours alimentaire ?

Jean de Lasa – Son fondateur Pierre Lanne, diacre du diocèse de Paris, s’occupait beaucoup des malades du Sida. Après l’été, quand il revenait de vacances, il se rendait compte que les malades avaient maigri. En fait, ils mouraient de faim durant l’été. Personne ne s’occupait d’eux… mais la faim ne prend pas de vacances ! Il a donc créé cette association dans le but de nourrir ces personnes. Avec le temps et la réalité du terrain, l’association s’est aperçue que beaucoup de gens souffraient de la faim à Paris en août car les centres d’actions sociales, qui s’occupaient d’eux à l’année, fermaient l’été. L’association a donc élargi sa vocation première et elle nourrit toutes les personnes qui en ont besoin au mois d’août. L’été dernier, on a distribué près de 918 000 repas dont 590 000 repas à Paris. On est présent sur cinq centres à Paris et quatre centres en proche banlieue (Créteil, Villejuif, Pantin et Colombes).

P. N.-D. – Vous ne fonctionnez qu’en août. Comment prenez-vous le relais des associations qui œuvrent tout au long de l’année ?

J. L. – L’été dernier, nous avons aidé près de 20 000 personnes, dont 13 700 à Paris. Elles sont effectivement suivies à l’année par diverses associations. Nous travaillons en confiance avec près de 140 associations. Elles connaissent les gens qui vont avoir besoin de nous en août. Elles nous les adressent et nous font part de leurs besoins. Nous accueillons ces personnes, nous les enregistrons et elles reçoivent les distributions alimentaires mais aussi une écoute, un soutien moral, des marques d’amitié… À la demande de la mairie de Paris, nous avons ouvert l’association du 15 au 31 juillet pour les personnes seules qui sont dans le besoin. En août, 85 % des gens que nous aidons sont des familles.

P. N.-D. – Vos permanences et vos distributions ont lieu dans des églises. Quel est votre lien avec le diocèse de Paris ?

J. L. – Août secours alimentaire est une œuvre d’église. On a des liens très étroits avec les diocèses d’Île-de-France, et notamment celui de Paris. On est toujours accueilli gracieusement et chaleureuse¬ment par les curés et les paroissiens. Et il y a un membre représentant l’archevêque de Paris dans notre conseil d’administration. On a aussi un fort soutien de la Fondation Notre Dame (FND), notre principal bailleur de fonds. 60 % de l’argent que nous utilisons vient des institutions, avec aux premiers rangs la FND et la Ville de Paris. Et 40 % de dons privés.

P. N.-D. – Avez-vous un message à adresser aux lecteurs de PND ?

J. L. – Oui. Nous avons un grand besoin de bénévoles pour cet été, même pour quelques heures ou quelques jours. Il faut juste avoir envie d’aider, sourire, avoir un esprit d’accueil et être ouvert aux autres. On a aussi besoin de dons pour acheter de la nourriture. Pour le bénévolat ou les dons (déductibles des impôts), tout est expliqué sur le site aout-secours-alimentaire.org

Par Christel Pigeon

Points d’accueil à Paris
Du 15 au 31 juillet, uniquement pour les personnes seules
 St-Lambert, 2, rue de Gerbert, 15e ; ouvert du lundi au samedi de 16h à 19h.

En août
 St-Hippolyte, 27, avenue de Choisy, 13e ; ouvert les lundi, mercredi et ven¬dredi de 15h30 à 19h30.
 St-Léon, 11, place du Cardinal-Amette, 15e ; ouvert les lundi, mercredi et vendredi de 15h à 19h.
 N.-D. de Clignancourt, 36, rue Hermel, 18e ; ouvert les mardi, jeudi et samedi de 15h à 19h.
 N.-D. de la Croix, 4, rue d’Eupatoria, 20e ; ouvert les mardi, jeudi et samedi de 15h à 19h.

Articles
Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse